Historique du Tour de France en Vaucluse

Né en 1903, le Tour de France emprunta pendant des années un parcours qui épousait les frontières de l’Hexagone. Il fallut attendre 1951 pour voir la "Grande Boucle" pénétrer à l’intérieur des terres, et gravir pour la première fois les routes du Mont-Ventoux.

Mythique, cette étape est aujourd’hui l'une des plus redoutées mais également l’une des plus convoitées, car vaincre au sommet du Ventoux c’est entrer à tout jamais dans la grande histoire du Tour de France.


Sélectionnez des dates de passage du Tour de France pour en connaître l'histoire :
Les années 2000 (2000 - 2002 - 2009 - 2013)
Les années 70 à 90 (1970 - 1972 - 1974 - 1987 - 1994)
Les années 50 et 60 (1951 - 1952 - 1955 - 1958 - 1965 - 1967)

 

 

2013 : la 100ème du Tour

Pour sa 100ème édition, le Tour ne pouvait pas passer à côté du Mont-Ventoux. Et cette 15ème étape fut l'une des plus impressionnante : la plus longue du Tour 2013 avec ses 242km, elle a eu lieu le jour de la fête nationale, le dimanche 14 juillet.

 

Malgré une échappée de Chavanel aupied du Mont-Ventoux, c'est Christopher Froomequi deviendra le second coureur de l'histoire à s'imposer sur ce col hors catégorie avec la tunique jaune après Eddy Merckx en 1970. Remportant sa 3ème étape de la 100ème édition du Tour de France, il gagnera le Tour le 21 juillet suivant.

 

 

2009 - samedi 25 juillet - Montélimar / Le mont Ventoux (173 km)

 

Le Tour en 2009Pour ce tour de France 2009, la grande surprise était l'étape du Mont-Ventoux, avant dernière étape de la grande boucle pour laquelle le suspens de la course était à son comble. Le peloton est parti le samedi 25 juillet de Montélimar pour une étape de 167km au cours de laquelle tout était encore possible pour bouleverser le classement. Cependant, ce n'est qu'au pied du Mont-Ventoux que la compétition a pris son sens. Malgré les attaques répétées des frères Schleck, seuls 2 coureurs ont résisté au groupe du maillot jaune : Tony Martin et Juan Manuel Garate. C'est au sommet du Ventoux, au cours d'un sprint serré entre les 2 hommes que Juan Manuel Garate a réussi à prendre l'avantage et a remporté l'étape. Il est ainsi entré dans la légende du Ventoux en devenant le premier espagnol à vaincre le géant de Provence.

2002- Dimanche 21 juillet - Lodève / Le mont Ventoux (221 km)

Le Tour en 2002

 

 

Cette étape fut une étape à suspens. Après 200 km d’échappée collective, Richard Virenque s’impose en solitaire au sommet du mont Ventoux, après avoir résisté au retour d’Alexandre Botcharov, 2e de l’étape à 1’58’’, et Lance Armstrong qui, 3e à 2’20’’, conforte néanmoins son maillot jaune.

 

 

2000 - Jeudi 13 juillet - Carpentras / Le mont Ventoux (149 km)

 

Les quelque 300 000 spectateurs, massés de part et d’autre de la route, ont assisté à une remarquable ascension effectuée au coude à coude par les deux derniers vainqueurs du Tour, Marco Pantani (1998) et Lance Armstrong (1999).

Les années 70 à 90 (1970 - 1972 - 1974 - 1987 - 1994) >>